Le combat de Chaton

Vivre les pires moments de notre vie de parents…

Je reviens sur le blog après une longue absence, pour de multiples raisons, avec des nouvelles difficiles…

Nous vivons depuis mardi des moments stressants, lourds à encaisser… Comme le dit le titre, ce sont les pires moments de notre vie de Parents… !

Je vais vous expliquer ca, comme on l’a vécu, ce qui se profile pour la suite, ce que je peux vous en dire…

Tout commence mercredi 13 juin, quand le bras de Chaton se retrouve gonflé… : double passage aux urgences en 3 jours avec radios et immobilisation de son bras pendant une semaine… Au bout de cette petite semaine son bras allait mieux et le contrôle orthopédique n’indiquait pas de fracture, nous ne savions pas encore que c’était le premier signe…

On se disait que ca allais allez mieux puisque c’était réglé pour son bras mais deux jours avant le contrôle orthopédique, Chaton a commencé a se plaindre du ventre… Ce fameux ventre qui a gonflé dès le lendemain des premières plaintes… Premier contrôle médical jeudi 20 juin pour comprendre ce qu’a son ventre, la doctoresse de famille de mes parents veux écarter la probabilité du gaz dans son bidon donc elle le place sous spasfon

La fin de semaine et le week end se passe, Chaton est soulagé par le spasfon et semble un peu en meilleure forme (il accusait une fatigue depuis plusieurs jours…) mais le lundi son ventre n’étant pas dégonflé, nous avons préféré reprendre l’avis de la doctoresse de famille de mes parents qui a directement prescrit une prise de sang très complète ! On apprendra le lendemain sa suspicion, dès cet instant la… Nous ne la remercierons jamais assez d’avoir si vite réagit !

Dès le lendemain matin, mardi 26 juin,  ma Maman et ma Soeur ont emmené Chaton, à jeun, faire sa prise de sang et une analyse d’urines. Les résultats sont communiqués dès le début d’après midi à la doctoresse de mes Parents qui se déplace en personne apporter une lettre pour que nous partions directement à l’hopital avec cette suspicion, qui tombe comme un couperet sur nos têtes…

Ma Maman m’a appelée pour me l’annoncer comme elle pouvais… Un moment aussi difficile pour elle que pour nous… Le ciel me tombe sur la tête et en même temps un gouffre s’ouvre sous mes pieds… Un coup de fil à mon homme, un autre à ma patronne pour partir au plus vite récupérer Chaton chez mes Parents… Grosse mention spéciale à mes Copines qui ont géré parfaitement mes angoisses à ce moment la !

Ensuite tout s’est enchainé… Direction Gustave Roussy, à Villejuif, qui nous explique qu’ils ne gèrent pas la possible pathologie de Chaton donc redirection vers Armand Trousseau, à Paris, où nous sommes attendus et donc immédiatement pris en charge pour être placés en box, pas de patience en salle d’attente !

Premier examen complet, prise de sang, radio avant d’être placés dans une chambre en surveillance pour la nuit, toujours avec cette suspicion telle une épée de Damoclès… Nuit sous surveillance, sous perf et antibiotiques puis enchaînement des examens le lendemain : re prise de sang puis ponction de la moelle osseuse (terriblement difficile…) entre plusieurs examens complets…

Les résultats n’arrivant qu’en fin de journée, nous passons en hospitalisation en pédiatrie générale pour la suite du suivi. Dès l’heure du goûter le médecin reviens nous voir et souhaite nous parler en dehors de la chambre de Chaton, mauvais pressentiment… Le verdict tombe, la suspicion est confirmée, le choc est rude…

Chaton est atteint d’une leucémie…

Mon Bébé, mon Petit Garçon de 3 ans va devoir se battre contre un cancer… Je suis terrorisée et profondément triste… Les larmes coulent intensément…

Le choc de l’annonce passé il a fallu retourner auprès de Chaton, s’occuper de lui sans l’inquiéter mais sans savoir retenir mes larmes… Les heures qui ont suivi furent difficiles… Je voulais rentrer ce soir la, après avoir passé près de 48h à l’hôpital sans en sortir, pour voir mes Copines, souffler un peu et me rebooster mais je n’en ai pas eu le force, je ne pouvais pas laisser Chaton même si son Papa aurait parfaitement géré…

La psychologue du service d’hématologie (le service dans lequel nous irons après) est passée nous voir en fin de journée pour recueillir nos premières inquiétudes suite à l’annonce, un contact tout naturel et une personne d’une douceur incroyable ! Elle est revenue le lendemain nous voir et nous avons pu échanger avec elle sur nos inquiétudes, notamment prévenir Chouquette de la longueur du traitement…

Le lendemain de l’annonce, hier donc au moment où j’écris cet article, j’ai eu le besoin d’aller voir Chouquette pour passer du temps avec elle : il est hors de question qu’elle pense qu’on l’abandonne ! Puis aussi pour aller me ressourcer auprès de mes Copines & ma Famille ❤

J’ai énormément culpabilisé de laisser Chaton, même si son Papa a géré parfaitement, j’en ai même pleuré en voiture surtout que je savais que nous allions savoir le type de leucémie ce jour la mais j’avais besoin d’aller puiser cette force ! J’avais besoin de cette coupure et d’une nuit sans bips de constantes ou de perf… La nuit ne fût pas si longue mais l’absence de réveils nocturnes à recharger ma force pour retourner à l’hôpital !

Retour à l’hôpital ce matin, non sans mal… bouchons intenses : j’ai mis 1h20 à venir… Nous attendions le rdv avec le médecin hématologue pour avoir une explication de la maladie, le type ne nous renseignant pas vraiment !

Chaton souffre donc d’une leucémie aiguë lymphoblastique B plus communément appelée LAL B, c’est donc la leucémie la plus courante chez les enfants et la moins agressive ! Il recevra son traitement de chimio dès la semaine prochaine et ce pendant 36 jours les j1 – j8 – j15 – j22 – j29 et j36, pour la première phase, via une voie centrale (c’est un cathéter posé dans l’artère reliée au coeur) qui lui sera posée la semaine prochaine ! Pour la suite du traitement je vous ferais des articles au fur et à mesure, je veux tenir comme un « journal de bord » pour pouvoir raconter plus tard à Chaton comment ca s’est passé tout au long de son traitement

L’hemato nous a également informés des effets secondaires et notamment la perte des cheveux… Ce point la est très douloureux pour moi, je suis profondément triste de savoir qu’il va devoir vivre ca… Lui qui aime autant ces cheveux que j’y tiens et qui ne veux jamais les coupés court… Ces cheveux qu’il hérite de son Papino, mon Papa, comme moi… Cette étape qui confronte trop fort à ce cancer…

Cette journée fût rythmée en examens, pas toujours simple pour certains, et je ne l’ai quasiment pas vue passer… Il est plus de minuit, donc nous sommes officiellement le lendemain quand je termine, et je peux seulement poser les derniers mots de mon article avant d’aller dormir un minimum…

Toutes ces annonces nous on abasourdis, mon Homme et moi ainsi que toutes les personnes nous connaissant ici ou ailleurs, il va nous falloir quelques jours pour trouver notre organisation et orienter notre vie autour de ce combat… Mais la force que l’on reçoit de toutes parts est immense ❤

Alors je terminerais cet article, bien trop tard mais c’est autre chose, en vous remerciant mille fois tous et toutes qui nous soutenez de quelques manières que ce soit ! Ce soutien nous est indispensable pour la longueur du combat qui nous attend ❤

IMG_3138

Avec toute mon affection ❤

Laura

45 réflexions au sujet de “Vivre les pires moments de notre vie de parents…”

  1. Je suis de tout coeur avec vous. Quel drame pour vous parents et pour ce petit coeur.

    Votre chaton est un champion et il va traverser cette épreuve avec force et courage.

    Que très vite cette épreuve ne soit qu’un mauvais souvenir. Je vous le souhaite du fond du coeur.

    Pleins de gros bisous 😘

    Aimé par 1 personne

  2. Je vous souhaites beaucoup de courage car c’est dur de voire nos enfants souffrir il ya 3 on a opéré mon petit fils de la tête il avait juste 3 mois et cela a été très dur pour nous tous mais il faut se battre et être forts pour votre petit chaton bon courage

    Aimé par 1 personne

  3. Votre petit bout va vous étonnez car l’amour que vous lui apportez sera sa guérison, bien sûr il vivra des moments très difficiles mais a vos côté il franchira ses obstacles comme un vrai guerrier !!! Ne culpabilisé pas de vouloir prendre aussi du temps pour vous en dehors de l’hôpital car ces moments vont vous ressourcez et en l’occurrence ce ne sera que bebefice pour vous comme poyr votre pztit chaton , papa aussi d’ailleurs doit prendre un peu d’air , je vous envoie des millions d’ondes positives , vous y arriverez unis, l’amour fait des miracles 😘😘😘❤

    Aimé par 1 personne

  4. Laura… je suis très surprise par cette mauvaise nouvelle… je vous souhaite à toi et ta famille beaucoup de courage. Je suis sûre que la suite des évenements sera plus positive !! Je pense à vous de loin et courage a ton petit homme.

    Aimé par 1 personne

  5. C’est une nouvelle très difficile…. votre article m’a touché au plus profond de moi étant moi aussi maman d’un petit de 3 ans. Je vous souhaite beaucoup beaucoup de courage à vous ainsi qu’à votre entourage, de la patience et un prompt rétablissement à votre petit. Une longue épreuve commence mais une fois celle ci passée, vous retrouverez la joie et le bonheur d’être en famille … après la pluie, le beau temps. Bon courage encore une fois.

    Aimé par 1 personne

  6. Bonjour,

    Je vous souhaite tout plein de courage ainsi qu’à votre fils 😦 on pourrai en vouloir à la terre entière de ces maladies qui touchent les enfants mais malheureusement seule votre soutien et votre force arriverons à aider votre fils et vous même dans ce terrible combat…

    Je vous embrasse du plus profond du cœur et vous apporte tout le soutien dont il est possible 😉

    Aimé par 1 personne

  7. Mon dieu que tu es courageuse même si tu n’as évidemment pas le choix. Par ce message j’adresse à ton Chaton toute mon affection et plein plein de courage à lui et ta famille pour affronter ces épreuves. En tant que Maman de 2 petites filles je ne peux imaginer ce que vous vivez depuis quelques jours. Je vous souhaite le meilleur pour les jours à venir.

    Aimé par 1 personne

  8. Pleins de courage à vous et au petit boy. On vous envoie des ondes positives et des bisous guérisseurs. Hésitez pas à dire si il y a des actions que l’on peut faire pour montrer notre soutien ( envoie de carte postale….)
    Affectueusement
    Lucie

    J'aime

  9. Chère Laura,
    On ne se connait pas…. et pourtant ton histoire, ce recit, me bouleverse.
    La vie peut etre si cruelle…
    Je te souhaite de trouver le courage d’affronter cette saloperie. Aies confiance en ton fils. Les enfants ont des ressources insoupçonnées.
    Je t’envoie tout mon soutien.
    Julie

    Aimé par 1 personne

  10. Mon coeur de Maman a mal pour vous et mes larmes n’ont pas encore séché en vous lisant… aucun enfant ne devrait avoir à subir une telle épreuve. Beaucoup de courage à votre fils, à vous et à toute votre famille.
    Sarah

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s